du 19 au 25 mai : L’Italie du Nord-Est

Du mercredi 19 au mardi 25 mai : de Trieste à Bergame en Italie, en passant par Venise.

Au total, nous avons fait maintenant 10 500 km à vélo depuis le départ.

Cartes, photos et journal de voyage de la semaine :

Trieste, 19 et 20 mai 2021

Mercredi 19 mai : Une journée passée à revisiter Trieste avec Justin et à chercher des projets écologiques. Justin a bien kiffé la ville… et fait la connaissance du perroquet 😂

Trieste
Trieste
Trieste
Trieste
Trieste
Trieste
Trieste
Trieste
Trieste
Trieste

Jeudi 20 mai : On doit rester un jour de plus, car j’ai un problème sur mon vélo, je passe toute l’après-midi à chercher des solutions, à courir d’un garagiste à un autre et, au final, encore une réparation coûteuse…

Chez notre hôte à Trieste
21 mai 2021

Vendredi 21 mai : Nous voulons quand même voir Venise, même si ce n’est plus le projet de fin décembre… Nous ne trouvons pas d’hôte à proximité, mais le seul qui nous répond nous propose de nous payer un train jusqu’à Vicenza, une ville a 70 km à l’Est de Venise, où il habite. On décide donc d’y aller quand même et de prendre un train pour Venise le lendemain – où il est de toute façon impossible de circuler à vélo.

On fait une première visite de la très belle ville de Vicenza au passage.

On arrive le soir dans un appartement très luxueux. Notre hôte, Alessandro, est assez sympa mais très maniaque. Il a des œuvres d’art partout, tellement qu’on a peur de faire le moindre mouvement. Malgré sa maniaquerie, on passe une bonne soirée dans l’ensemble.

Vicenza
Vicenza
Vicenza
Vicenza
Vicenza
Vicenza
Chez notre hôte, une déco impressionnante !
22 mai 2021

Samedi 22 mai : Après avoir pris le petit-déj avec notre hôte, on prend un train vers 13h, pour aller à Venise et visiter cette ville dont nous avions tant rêvé quelques mois plus tôt. On visite donc Venise toute l’après-midi, la place San Marco, les petite ruelle traversée par les canaux, on aperçoit quelques gondoles…

Mais bon au final c’est plutôt une déception, il y a beaucoup de touristes et dit Justin : “Je trouve la ville bien moins belle que ce à quoi je m’attendais”.

Enfin on rentre chez notre hôte le soir. On avait prévu de prendre les vélos et de camper, mais finalement, il nous propose de dormir une nuit de plus car il pleut.

Le long du Grand Canal
Le pont en bois de l’Academia, au fond l’église de la Salute
San Marco et le Palais des Doges
San Marco
A un des angles de San Marco
Le pont des soupirs
San Giorgio, sur son île, vu du Quai degli Sciavoni
Le campanile de San Marco et le Palais des Doges, vus du vaporetto qui nous conduit au Quai des Zattere
Le Grand Canal
La Dogana (à gauche) et San Giorgio, vus depuis les Zattere
Retour chez notre hôte à Vicenza
23 mai 2021

Dimanche 23 mai : Le matin on visite encore un peu Vicenza, une belle ville, avec des monuments intéressants. La ville est connue pour les bâtiments construits par Palladio, architecte de la renaissance, notamment son Teatro Olimpico.

Ensuite on prend les vélos et on se dirige vers Vérone. Ne trouvant pas d’hôte à Vérone, on demande aux alentours et une famille accepte de nous héberger (via Warmshowers), 20 km avant Vérone. On y arrive en fin d’après-midi. 

Paula nous accueille et nous amène à son mari, Roberto qui est dans son garage, où il a au moins 6 ou 7 vélos. Ils nous présentent nos chambres, on prend une douche, puis on s’installe autour d’une bière pour discuter. Ils sont épatés par notre périple et très intéressés. A un moment, Michele, un amis à eux, passe et ils l’invitent à manger. C’est aussi un cycliste, on parle donc vélo, voyage… Roberto a fait plusieurs voyages en vélo, mais pas plus longs que quelques semaines. De super spaghettis au menu 👌 ! (Justin : « par réflexe, je les coupe en petits bouts… j’ai bien cru que j’allais dormir dehors haha 😂 »), de la salade, du steak vegan, un bon repas, quoi. Pendant le repas, Francesco un autre ami à eux, est invité à se joindre à nous. 

Le soir, Mathilde, une de leur fille, nous rejoint et on parle un peu, elle fait des études assez originales, elle étudie l’indien et le turc. 

Dans Vicenza
A l’intérieur du Teatro Olimpico, construit par Palladio au XVIème siècle
Le célèbre fond de scène renaissance du Teatro Olimpico et sa perspective en trompe-l’oeil
Accueil chez Paola et Roberto
Soirée avec Paola, Roberto et leurs amis
24 mai 2021

Lundi 24 mai : On prend le petit déjeuner avec la famille, puis on démarre, il pleut beaucoup et… toute la journée d’après les prévisions. On visite Vérone vers midi, à vélo, sous la pluie. Une ville super. Ses célèbres arènes romaines sont malheureusement en travaux.

On roule jusqu’au Lac de Garde où on a un hôte pour la nuit. On y arrive vers 19h après une courte traversée en ferry pour rejoindre la côte Ouest du lac où habite notre hôte. Mais il fait gris et les nuages sont très bas…

Andrea est un jeune homme très sympa qui tient un magasin de vélo, on ne le voit que 30min/1h car il a un repas, mais c’est intéressant : il est triathlète, on parle donc pas mal de ça.

Puis on passe une soirée tranquille tous les deux.

Photo du départ, avec Roberto et le chien
Verona
Verona
Verona
Verona
Verona
Verona
Le long du Lac de Garde
Traversée du Lac en Ferry pour aller chez notre hôte sur l’autre rive
25 mai 2021

Mardi 25 mai : Départ du lac de garde, direction Bergame, on roule un peu le long du lac puis on le quitte pour avancer vers l’Ouest. Il faut super beau, c’est plaisant de rouler, les paysages sont sympas avec les montagnes que l’on voit se dessiner… Nous faisons un petit détour pour longer la côte sud du Lac d’Iseo.

Quand on arrive à Bergame, on va dans une boulangerie pour le goûter et on rencontre une journaliste qui est intriguée par nous. Après quelques échanges, elle nous passe son mail et nous propose de faire un article sur notre voyage. Elle nous paie les pâtisseries (!) puis nous partons direction Albino où nous sommes hébergés par Giulia et Luca, deux jeunes voyageurs très sympas et enthousiastes. On parle beaucoup, ils ont eux aussi fait quelques voyages à vélos. Giulia est maître nageuse et fait des études de langue. Ils aiment beaucoup le sport : ski, escalade, vélo, course…

1 commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *