du 26 mai au 1er juin : La Lombardie et l'Emilie Romagne

Du mercredi 26 mai au mardi 1er juin : de Bergame à La Spezia en Italie, en passant par Milan et Parme.

Au total, nous avons fait maintenant plus de 11 000 km à vélo depuis le départ.

Cartes, photos et journal de voyage de la semaine :

26 mai 2021

Mercredi 26 mai : On fait la route depuis chez nos hôtes jusqu’à Bergame, on visite un peu le vieux centre, puis on se dirige vers le lac de Côme. En demandant notre chemin on rencontre Hassnaa, qui nous prend en sympathie, nous propose de partager sa cuisine d’Afrique du Nord, nous offre plein de cadeaux… C’est à la fois généreux et un peu disproportionné, elle dit que le destin nous a fait croiser sa route et cela semble important pour elle.

Le soir, on arrive à Lecco. Nos hôtes, Alex (elle) et Mike (lui), deux américains, partent faire une balade dans la ville…

Bergame
Bergame
Hassnaa
Lecco
Le lac de Côme
27 mai 2021 (Justin)

Jeudi 27 mai :

Justin : « Elio a un autre projet, mais j’ai décidé de faire le tour complet du Lac de Côme dans la journée, un peu plus de 160km… C’est assez plat heureusement, puisque la route suit les bords du lac, parfois un peu en corniche mais sans plus. Paysage magnifique, jolies villes qu’on traverse, villas somptueuses et les Alpes enneigées. »

Elio : « De mon côté, je pars faire une balade en montagne, au sommet d’un gros col : plus de 2000 m de dénivelé, sur moins de 10 km ! Je fais l’aller en courant/marchant (difficile de courir avec des parties à plus de 35% de dénivelé 😂) et je rentre en courant sur la crête, sur 15 km. La balade est magnifique, mais les courbatures vont se faire sentir les jours suivants 😂… le jeu en valait la chandelle ! Le soir, nos hôtes nous préparent de bonnes pâtes à l’italienne, et on discute un peu. »

Les nuages arrivent…
…mais je suis au sommet avant eux…
…et les chamois aussi !
Retour au lac
28 mai 2021

Vendredi 28 mai : On fait la route Lecco/Milan – Elio : « C’est dur à cause de mes courbatures aux cuisses, mais la route est plutôt belle ! ». A Milan, retrouvailles avec JP dans un appart typiquement italien, avec plein de tableaux et de gravures sur les murs ! On visite le centre historique, le Duomo de Milan, grande cathédrale en marbre blanc couverte de statues. Discussions avec JP, sur le film, les perspectives, ce qu’on doit faire pendant la semaine où il sera là. Le soir Elio essaie de faire un concert de rue sur la place du Duomo, mais sans micro et ampli, ça ne permet pas de faire s’agréger du public.

Départ du Lac de Côme
Retrouvailles avec JP à Milano
Duomo de Milan
Un vrai musée de sculpture de toutes les époques sur les façades
Le Palais Royal
Galleria Umberto I
Rap milanais
29 mai 2021

Samedi 29 mai : Elio fait des km à vélo pour trouver un bob dans un magasin qu’il a repéré, parce qu’il a perdu le sien et que c’est un accessoire incontournable pour le rap – et utile pour le soleil. Ensuite, en fin de matinée, départ pour le sud, en direction de Piacenza. L’objectif est d’être lundi dans les Apennins, pour rencontrer un projet écologique. Il fait grand soleil, on s’arrête en route pour la pause dej, dans un parc de la petite ville de Lodi, avec de grands arbres qui font une ombre agréable. Nous commençons notre pique-nique, JP est en train de nous filmer, quand on voit s’approcher un cycliste qui vient jusqu’à nous. Tout à coup, on réalise que c’est Clément – oui, le Clément de notre Pilou Gang, avec qui Elio sera en colocation l’an prochain ! On est sans voix pendant presqu’une minute, incrédules. Il nous envoyait des nouvelles de Bretagne il y a encore quelques heures… Parti à vélo de l’Aveyron il y a une dizaine de jours, il a réussi à nous faire une surprise totalement inattendue. C’est trop, c’est ouf… et il restera jusqu’à notre retour.

Le soir à Piacenza, qui a un beau centre historique où on retrouve JP, on va planter nos tentes au bord d’une rivière, à sa confluence avec le Pô – le grand fleuve qui parcourt toute l’Italie du Nord jusqu’à l’Adriatique.

Justin voit un cycliste approcher, mais ne l’a toujours pas reconnu, tellement il ne l’attendait pas…
Clément !
Justin : “J’en ai la tête qui tourne”
Clément : “Non, la Bretagne, en vrai, je n’y étais pas…”
Piacenza
30 mai 2021

Dimanche 30 mai : Peu de temps après la sortie de Piacenza en direction de Parme, la chaîne d’Elio déraille de nouveau et on passe beaucoup de temps tous les trois à essayer de la réparer. On va acheter une nouvelle chaîne à un Décathlon non loin de là. Finalement, on se retrouve à Parme avec JP en fin d’après-midi. De très beaux monuments de l’époque romane (le Duomo, le Baptistère en marbre rose), des cafés sympas… belle ville. Mais il nous faut trouver un endroit où planter la tente et on doit faire quelques kilomètres pour trouver, en allant au-delà de la ville. On s’installe de l’autre côté d’un barrage qui n’est pas en activité, dans un coin assez adapté pour bivouaquer au bord de la rivière – bien qu’interdit en principe. Petit bain au coucher du soleil dans la rivière, qui est plutôt un large torrent, et repas du soir au coin du feu.

Au réveil, devant la Trebbia, à son confluent avec le Pô
Comme chaque matin, petit-dej ultra rapide, puis démontage du camp à l’aube pour partir au lever du soleil…
En partant de Piacenza
Deux bonnes heures sur une chaîne
“Bonne fête maman…”
Arrivée à Parme (Parma)
Le Duomo roman…
…et sa façade
le Baptistère, construit vers 1200
Spritz : JP nous prend par les sentiments
Trotinette électrique en vue
Préparation minutieuse du bivouac, selon les règles de l’art
Au bain, les amis !
“Bonne fête maman…”
31 mai 2021

Lundi 31 mai :

Justin : « Réveil vers 9h, après Elio qui s’est levé plus tôt pour aller faire réparer la chaîne de son vélo. Finalement il doit attendre jusqu’à 12h que les réparations soient faites, donc on part sans lui et il fera le trajet en voiture avec JP – et le vélo à l’arrière.

On range les affaires, on remplit les gourdes puis on part pour une petite journée d’une quarantaine de km pour rejoindre le projet écologique de Valico Terminus vers 13h.

On roule bien, c’est plat au début puis ça monte beaucoup pour arriver, parce qu’on est dans la chaîne des Apennins. »

Elio : « Bon, la route c’est mieux en vélo qu’en voiture ! Mais c’est l’occasion de parler avec JP qui a toujours plein de choses à raconter… et réciproquement ! Arrivés à Valico Terminus un peu après Clément et Justin, on rencontre Giovanni qui nous présente son activité. C’est un ancien curateur dans l’art contemporain, il cultive des plantes dans des zones de montagne pour faire des produits de qualité. On pique-nique, il nous fait goûter sa moutarde aux fleurs qui est assez extraordinaire. Puis Justin fait l’interview, filmé par JP. Giovanni nous montre un peu son jardin, mais la plupart de ses plantes sont cultivées dans des terrains à une quarantaine de minutes en voiture. Le soir il nous fait un dîner avec ses produits. »

La vue sur les Apennins, de chez Giovanni
Les fourmis continuent leurs activités en silence pendant l’interview…
1er juin 2021

Mardi 1er juin :

Justin : « On part vers 8h ce matin, on descend de la montagne mais lorsque l’on commence à remonter, la chaîne du vélo d’Elio saute de nouveau et après quelques essais de réparation on abandonne et il doit partir en voiture avec JP et le vélo pour aller le réparer à La Spezia dès aujourd’hui, parce que demain c’est une fête nationale, c’est férié.

Nous on continue avec Clément vers le col très dur qui s’annonce. On fait une pause après la fin d’un premier col vers 600 m d’altitude puis on redémarre pour monter à 1200 m. En haut on fait une pause repas au bord d’un lac superbe, puis on attaque la grande descente pour rejoindre La Spezia en bord de mer.

On y arrive vers 18h après avoir acheté des patins pour changer les freins, car la descente a fini de les user. Soirée avec JP dans un Airbnb à La Spezia. Elio essaie un rap sur la place Garibaldi, mais sans que ça attire beaucoup de monde. »

Les cyclistes se réjouissent de la descente après la longue montée…
…et quelques heures avant, les automobilistes sont passés par là…
Les freins chauffent à la descente, il faut les refroidir.
Rap à La Spezia

2 commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • très cool ces retrouvailles inattendues, heureux de vous savoir bien accompagnés pour ces jours de retour, sur des routes ensoleillées dans des paysages magnifiques; restez prudents jusqu’au bout sur la route, et profitez à fond de ces rencontres et découvertes encore…baci a tutti